Dévoilement

Faire un dévoilement

Que le dévoilement d’une agression sexuelle soit fait de manière spontanée ou planifiée, il s’agit d’une démarche courageuse. En effet, la personne peut avoir à surmonter plusieurs craintes avant d’en parler dont les mythes et préjugés stigmatisants et culpabilisants, la réaction de l’entourage, l’effondrement du système familial ou conjugal ou bien encore la crainte d’être replongée dans des souvenirs douloureux, pour n’en nommer que quelques-uns. Encore aujourd’hui, ces craintes sont légitimes, car nombreux sont ceux rejetant la responsabilité sur les victimes.

Toutefois, les bénéfices au dévoilement peuvent être significatifs. Par exemple, pour certaines personnes, cela peut être un moyen de briser le silence et d’obtenir du soutien de son entourage. Par ailleurs, plus il y a de personnes qui brisent le silence, plus cela leur permet de réaliser qu’elles ne sont pas seules et qu’un réseau de solidarité peut se former à travers toute la société. Au CPIVAS, nous demeurons disponible et à l’écoute des Lavallois.Es désirant amorcer ou continuer une démarche de dévoilement.

Accueillir un dévoilement

L’accueil d’un dévoilement est tout aussi précieux que le dévoilement en soi. L’entourage peut se sentir confus et se demander quelles sont les interventions à privilégier afin de bien accompagner celle ou celui qui brise ainsi le silence, le lourd secret. Voici quelques conseils afin d’intervenir de manière aidante :

  • Demeurer calme et avoir un ton de voix rassurant;
  • Vérifier si la personne est en danger et contacter les autorités le cas échéant;
  • Croire la personne;
  • Rester à l’écoute sans interrompre ou chercher à obtenir des détails non-essentiels;
  • Ne pas juger, chaque personne réagit comme il ou elle le peut lors d’une agression sexuelle;
  • Ne pas minimiser ou dramatiser;
  • Remettre la responsabilité à la personne qui a agressé;
  • Ne pas tenter de convaincre la personne de dénoncer aux autorités policières, respecter son rythme;
  • Signaler l’agression sexuelle au Directeur de la protection de la jeunesse lorsqu’il s’agit d’un ou une mineure sans promettre de garder le silence

Nos coordonnées

Tél: (450) 669-9053

Télec: (450) 669-1658

Courriel: administration@cpivas.com

Lun. - Ven. de 8H30 à 17h00

+1 888-933-9007
LIGNE D'URGENCE 24H/7J

 

Adresse postale

Casier postal 27543
Franchise pont viau
Laval, Québec, H7G 4Y2