TÉMOIGNAGES | Liens | STATISTIQUES | MYTHES ET PRÉJUGÉS | DOCUMENTATION | share


cancel
Quitter
rapidement

launch

PRÉVENTION SENSIBILISATION

 

«Clique sur toi!»

Au Québec, les statistiques démontrent que les jeunes sont particulièrement touchés par les agressions sexuelles et la violence dans les relations amoureuses. Chaque année, le CPIVAS s’engage activement à lutter contre cette réalité avec son programme de prévention «Clique sur toi !: Préviens la violence, les agressions sexuelles et reste branché !». Animé au sein de plusieurs écoles secondaires et organismes communautaires lavallois, le programme vise les objectifs suivants : 

  • Identifier et démystifier les différentes formes de violence, dont l’agression sexuelle.
  • Sensibiliser à la problématique et à ses conséquences.
  • Questionner les jeunes sur leur propre comportement.
  • Briser les préjugés.
  • Découvrir l’aide à apporter.
  • Identifier différentes stratégies de prévention et de protection.
  • Faire connaître les ressources du milieu.

Pour de plus amples informations sur le programme, visitez www.cliquesurtoi.com

Pour consulter la documentation, cliquez sur l'image ou ici.

Cours d’autodéfense

Le CPIVAS offre à sa clientèle et aux adolescentes rencontrées dans le cadre du programme de prévention «Clique sur toi !» la possibilité de faire un cours d’autodéfense féministe. L’organisme peut également offrir des cours aux organisations en faisant la demande.  «OOPS !» (Oui On Peut, Surgir, Soi-même, Solidairement) est un cours ayant été fait par et pour les femmes. Il se base sur le principe que les femmes ont la capacité d’assurer leur sécurité sans dépendre des hommes. En effet, le problème ne réside pas dans le manque de potentiel des femmes, mais plutôt dans la croyance qu’elles ne sont pas en mesure de se protéger et qu’elles n’en valent pas la peine. «OOPS !» cherche à défaire de telles croyances engendrées par la socialisation des genres et l’inégalité des sexes au sein de notre société. Il  s’attaque ainsi aux fondements de la violence faite aux femmes.

« L’autodéfense féministe a pour but de mettre en question la construction des genres, de ce que nous comprenons comme masculin ou féminin dans notre société et qui cause, banalise et justifie les violences faites aux femmes. Elle cherche à développer les ressources des femmes à augmenter leur capacité d’action. Elle accroît leur répertoire d’attitudes et de comportements afin de se protéger » [i]

L’autodéfense, telle qu’enseignée dans OOPS !, ne se limite donc pas à des techniques physiques. Elle comprend plutôt tout ce que nous mettons en place afin de nous sentir plus en sécurité. Cela inclut l’autodéfense mentale, verbale et physique. Le cours permet aux femmes d’augmenter leur confiance en elles, de découvrir leur force intérieure, d’apprendre à s’affirmer davantage et de reprendre du pouvoir sur leur vie. 

Sensibilisation  

Considérant les fondements sociaux de la problématique (se référer à la section «Agression sexuelle»), la sensibilisation de la population est essentielle dans la lutte aux agressions sexuelles. Au CPIVAS, elle se fait par des conférences, des kiosques d’information et des ateliers dans une diversité de milieux, ainsi que par de la représentation sur des tables de concertation lavalloises.  

Par la sensibilisation, nous visons entre autres à :

  • Informer sur la problématique et sur ses conséquences.
  • Défaire les préjugés entourant les agressions sexuelles.
  • Susciter des transformations dans les rapports sociaux entre les hommes et les femmes. 
  • Favoriser des changements sur les plans politique et judiciaire dans l’intérêt des victimes. 

 

  [i]Zeilinger, I. Non c’est non. Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire, La Découverte, Paris, 2008.